Partenaires
Affichez votre bannière ici



 

 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs  AlbumAlbum   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

peche exotique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Carnavenir Index du Forum -> Sorties
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hieire



Inscrit le: 09 Juil 2005
Messages: 2073

Groupes d'utilisateurs: Aucun

MessagePosté le: Ven Mar 23, 2018 9:20 am    Sujet du message: peche exotique Répondre en citant

QUEPOS Costa Rica 9 / 21 Mars 2018


Depuis 2010, je n’étais plus retourné en pêche exotique : aménagement d’une nouvelle maison, départ à la retraite.
Cette année, il me fallait renouer avec la chaleur et les poissons d’outre mer et c’est vers le Costa Rica, plus spécialement Quépos, que je me tournais car mon séjour de 2009 m’avait laissé de bons souvenirs et le sentiment que l’on pouvait aller sur cette destination en « free lance » sans gros problèmes.

Effectivement, l’organisation du séjour (aérien, location d’un gite, réservation de la voiture et des journées de pêche) s’est fait sans problème sur le web. N’ayant pas trouvé de compagnon de pêche disponible, c’est seul avec ma femme que je suis parti.

L’aéroport de Marseille n’étant qu’à 2h de la maison, nous avons opté pour un Marseille/Madrid/San José avec Iberia, ce qui sous entendait une nuit à Madrid dans un petit hôtel à 5mn de l’aéroport; parfait, car si le confort est simple et suffisant, il a le mérite d’être dans un quartier calme, avec une petite place de village et un petit restaurant typique où nous avons déjà un avant goût de vacances avec nos seiches grillées et parrillada.

Arrivée sur San Jose en fin d’après-midi heure locale, après un vol de 8 h sans histoire mais dans un confort limité du fait du faible espacement entre les sièges, qui m’a fait regretter les +/- 120 € d’économie en refusant de réserver nos sièges sur les sorties de secours !
A l’aéroport un peu d’attente, une bonne heure, pour récupérer les valises, enregistrées depuis Marseille, mais tout est bien là.

Direction le comptoir Alamo, où malgré la prévision d’une réservation aéroport, il faudra se rendre par navette à une dizaine de km, dans des bouchons périurbains dignes de Paris, pour récupérer notre petite Fiat Uno, largement suffisante pour 2 et les quelques 200 km à faire jusqu’à Quepos.
La sortie de la capitale se fera sans embûche grâce au GPS, heureusement présent et programmé en français, ce qui nous mènera jusqu’à une route baptisée Autopista, mais qui ne mériterait au mieux que le classement Nationale chez nous, avec néanmoins quelques péages d’où l’intérêt d’avoir récupéré au distributeur de l’aéroport les devises locales, les Colones.
Il est bientôt déjà 20 h et temps de s’arrêter dans un petit resto local car après 21h, il est difficile de trouver, en dehors des grands centres, des restaurants ouverts tardivement, contrairement à l’Espagne.
C’est finalement vers 22 h 30 que nous atteignons Quépos où nous attends P. , chez qui nous avons réservé un petit chalet de charme, en périphérie de la ville, dans un quartier très calme. Le lendemain matin, ce sont les cris des oiseaux qui nous réveillent et on peut découvrir, en prenant le petit déjeuner en terrasse, la luxuriance tropicale autour du chalet.

Dimanche sera consacré au shopping « vivres » pour la semaine, puis visite du port  et de la marina de Quépos; l’aprés-midi, plage prés du parc national Manuel Antonio, assez fréquentée jusque vers 17h, la plage se vide rapidement après .


Lundi, début des choses sérieuses :

Nous avons réservé sur Queposfishadventure, J. Schuchert, un open de 8,50 m, motorisation in board diesel, et son capitaine pour 6 journées dont 2 au large .
Pas de problème, à 7h, le bateau nous attend et nous partons pour une journée de pêche côtière, retour prévu à 16 h.

Tout commence par une pêche des appâts, sardines locales, avec des mitraillettes, car notre capitaine, s’il ne rechigne pas à faire pécher en spinning, préfère, comme tous les locaux, faire pécher aux vifs, gros poissons assurés; finalement cela ne me déplait pas, beaucoup moins pénible que de bourriner toute la journée.

Cette pêche, que certains considèrent peut-être comme sans intérêt, a en fait, dans sa pratique, beaucoup plus de subtilité ou tout au moins autant, que le spinning; et l’adrénaline est bien présente lors de l’attaque violente ou plus discrète.
Elle est, en tout cas, très respectueuse du poisson avec l’utilisation des circle hooks et sportive sur canne exolight, tresse de 25/30 livres, moulinet en 4000/5000.
Le montage est on ne peut plus basique : le circle de 7/0, 1,20 m de fluoro, une olive de 20 à 60 gr selon et un émerillon baril noir et petit pour éviter toute coupe par les « macarelas », maquereaux espagnols, toujours présents.

La technique est également simple: le vif est filé à l’eau entre 15 et 30 mètres derrière le bateau, en dérive lente sur les pointes rocheuses, autour des ilôts ou le long des plages, non pas selon l’humeur du capitaine, mais selon les conditions de météo, de marée, de courant; sa connaissance des spots est essentielle ainsi que la lecture du sondeur.

Bobine ouverte, la canne est tenue à la main, un doigt sur la tresse. La touche vous surprend parfois par sa violence, parfois par sa discrétion; il faut, dans tous les cas, laisser filer et ne surtout pas ferrer mais simplement fermer le pick up pour assurer l’ancrage du circle. Le combat est ensuite classique, mais toujours à risque sur ce matériel léger.

Entre 11h et 14 h, marée haute, nous enregistrons 6 touches : 2 décrochés, une casse stupide par ma faute (frein additionnel au doigt sur la bobine en fin de combat) et 3 coqs au bateau entre 5 et 25 kg! Ce dernier, sur la canne la plus light, m’a donné beaucoup de mal après que Madame, qui l’avait ferré, ai baissé les bras au bout d’un quart d’heure de lutte émérite et sans baudrier.
5kg  


10 kg


25 kg

Les touches ayant ralenti, nos bras étant fatigués, nous enchaînons, pour finir la journée, sur une petite traîne rapala et capturons sur nos mêmes cannes 3 macarelas, dont un seul suffira à notre diner, en céviche et BBQ puis repas de midi du lendemain, en filet à la poêle.



Seul bémol de la journée, j’avais oublié combien le soleil, malgré les nuages, tape dur sous les tropiques et ayant refusé la protection solaire, je rentre avec un coup de soleil magistral……Manches longues, pantalon et chaussettes pour le reste du séjour !


Mardi  7h rebelote.

Avec un bateau identique mais un capitaine différent, pêche des appâts, départ sur site et là…

Catastrophe,  la marche arrière ne passe plus, problème de transmission. Après concertation téléphonique avec le boss, retour au port, avec l’assurance que notre journée ne sera pas facturée et, en prime, ristourne de 200 $ sur la journée suivante.
Très pro.
Même si on perd une journée de pêche, que nous comptons bien rattraper sur le programme touristique du séjour, petite déconvenue de Madame…
L’après midi, sur les conseils de notre hôte,  québecois, à qui j’ai expliqué ma phobie des foules touristiques, direction une plage paradisiaque et déserte à 20 km de Quépos.





Mercredi journée offshore, à la recherche des voiliers.

Pas de corvée de vifs, les appâts sont prêts, balao surgelés, déjà montés et direction 1h-1h30 vers le large et les eaux bleues.

Arrivés sur zone, mise en place des lignes de grande traîne, des tangons avec divers jupes à flapper, je suis toujours admiratifs de voire ces 6 lignes mises à l’eau sans le moindre emmélage…Du grand professionnalisme.
Au bout d’une 1/2 heure de traîne, rien de concret, on distingue au loin un attroupement de 2-3 bateaux vers lesquels le capitaine se dirige. Plus on se rapproche, plus on devine une activité de chasse intense en surface.
Arrivés sur place, on découvre avec émerveillement un balai de dauphins, mais ce n’est pas 10 ou 20 dauphins mais surement entre 200 et 300 qui sont là à nous régaler de leurs cabrioles et sauts aériens. Je n’avais jamais vu une telle concentration, pas plus que notre capitaine d’ailleurs.
Il pense, à juste raison, que les thons sont en dessous mais malgré tous nos efforts, changements de leurres, rien n’y fait.
De guèrre lasse, nous décidons de nous éloigner et de reprendre la traîne classique aux sailfishs.
Bien nous en a pris, 5mn plus tard, premier sail fish sur ma canne de traîne, en tout juste 30 lbs, et combat sympa avec sauts, mais poisson de taille standard; je lui évite la montée à bord pour la photo et me contente de le photographier dans l’eau.


La traîne reprend sans rien de plus jusqu’à midi où nous retrouvons notre concentration de dauphins mais cette fois-ci, un bateau est visiblement en combat avec un thon yellow fine. Notre capitaine contacte par radio le capitaine de ce bateau et lui explique nos déboires précédents avec ces thons. Pour l’heureux capitaine, il n’y a aucun doute : ils ne mordent que sur des plumes roses de type streamers de 7/8 cm, imitation de crevettes??  Après négociation entre capitaines amis, on accoste à flanc et dans un seau ils nous font passer 2 des plumes miracles.

Et, effectivement, ça marche : à chaque passage en bordure des bancs de dauphins, c’est le départ, parfois même un doublé et nous rentrerons 6 yellow fine, entre 5 et 15 kg pour le plus gros, mais en voyant suivre d’autres qui semblent beaucoup plus gros ….
Sur ces thons, le captain n’a pas d’état d’âme; surement un bon complément de revenus une fois rentré au port et nous, heureux car souper et repas à venir assurés. Et vraiment, le carpaccio de  thon frais, c’est un délice !


14h 30 cap vers la côte, sans autre poisson mais la journée a encore été bien remplie.


Jeudi :

Pas de pêche réservée mais compte tenu de la journée annulée, j’essaie de négocier avec John une journée supplémentaire; sauf que l’on est en haute saison et tous ses bateaux sont bookés.
Devant ma déconvenue, direction la marina, mais il en est de même, pas de réservation possible. J’arrive à contacter par tél. Cedric de Pacific dream fishing, son bateau étant à quai. Mais, Cédric a pris sa journée de repos et pas de solution …On en restera à la visite du parc national Manuel Antonio, ses singes capuccinos, titis et hurleurs, ses paresseux, iguanes, crocos et surtout, tourisme de masse qui rend cette visite sans aucun intérêt ….


Vendredi :

On retrouve notre capitaine du premier jour, Alex, avec plaisir; lui beaucoup moins car mon pourboire de 50 $ du premier jour n’a pas semblé à la hauteur de ses espérances !
Bref, gueule en coin toute la journée mais il fait son job et après la pêche des vifs,je lui dis mon souhait de pécher autre chose que les coqs, et de tenter snapper ou snook.
Direction une zone d’estuaire, où après de nombreuses dérives,  on finit par trouver une belle carpe rouge, un triple tail correct, ,2-3 macarelas coupeuses de vifs.
Les autres bateaux, ailleurs, font moins bien et l’après-midi sera encore plus calme.




Samedi :

Journée offshore avec Alex, qui n’a toujours pas retrouvé son sourire et longue journée avec une seule touche de voilier, qui saute et se décroche, accentuant encore la gueule en coin de notre capitaine.

Une mise au point s’impose et après une 1/2 heure de bouderie, il repart sur une meilleure tournure.

Rien n’y fera, pas plus de touche et retour au port bredouille, comme le reste des bateaux vus au large ce jour-là .
En rentrant, la houle s’est bien formée, et par radio, Alex apprend qu’un open de 10m a été retourné par un rouleau, à l’endroit où nous péchions hier. 2 pécheurs n’ont pas encore été retrouvés.. Ils le seront une heure plus tard heureusement. 


Rentrés at home,je décide de réserver pour lundi une journée supplémentaire, prépare un SMS pour John. Juste avant de l’envoyer, je demande à ma femme de compter ce qui reste en $ pour finir le séjour et là, stupeur, on est loin du compte : 1070 $ on disparu de la valise !!!!!

Convocation de P., notre loueur, qui affirme que c’est impossible, qu’il est le seul à avoir accès au chalet, que l’on a dù les ranger quelque part, etc ….
Rien n’y fera, il faut admettre le verdict; ils ont bien disparu de notre chambre et la journée de pêche est vite à oublier si l’on veut rester dans notre budget initial.

Triste journée, c’était pourtant mon anniversaire …..


Dimanche :

Dernier jour de pêche programmé, ce sera en côtier avec Alex qui a retrouvé son sourire ce matin .

Je lui dis  mon souhait d’essayer de trouver carangues et snook, qui manquent au palmarès .

La pêche des vifs est laborieuse ce matin et notre provision est juste suffisante à 10h. Du coup, Alex décide de rester dans le même secteur et bien lui en prend!
Un festival de touches : belles carangues aux vifs



mais aussi aux leurres, macarelas qui nous coupent XX fois, petit requin et finalement pour Madame, le snook attendu.



Bonne journée rattrapant les mésaventures de la veille.
Nous passerons, sans espoir aucun, au commissariat, faire notre déclaration de vol avant de retrouver notre chalet.


Lundi :

Les finances ne permettant pas de journée pêche supplémentaire, visite d’un lieu magique et enchanteur à 30 km; les eaux thermales locales, piscine naturelle de bains chauds et souffrés, et, à coté, une rivière rafraichissante et… personne au monde.


Retour mouvementé car, sur une zone de travaux sur la nationale, nous sommes obligés de nous arrêter et la voiture est envahies d’abeilles sauvages et agressives. Je serai le seul piqué avant de pouvoir nous en débarrasser mais c’est douloureux !…


Mardi :

Retour au pays avec, encore!…, une mésaventure.
Le GPS qui nous fait arriver à une station service, rien à voir avec l’endroit où nous devons laisser la voiture … Et 2 heures, à tourner en rond autour de l’aéroport avec l’autre C… qui ne sait dire que : «  faites demi tour dés vous pouvez ».  Sur une  voie rapide avec une barrière centrale, pas évident !…

Après moults demi-tours, j’ai pris la bonne décision: laisser la voiture au parking de l’aéroport et trouver des gens d’Alamo à qui j’ai expliqué, avec beaucoup d’énervement que leur truc était mal programmé et qu’il n’intégrait pas les travaux en cours dans le secteur qui nous déviaient de l’itinéraire potentiel …. Heureusement nous n’avons pas raté l’avion…
et c’est presque dommage!Car, une fois rentrés, c’est encore l’hiver ici! Même dans le sud …
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier



Inscrit le: 18 Déc 2004
Messages: 1365
Localisation: Sarrebourg - Moselle
Groupes d'utilisateurs: 
[ Adhérent 2015 ]

MessagePosté le: Ven Mar 23, 2018 11:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

On ne peut qu'être admiratifs en parcourant ton récit pouce 2

Mis à part le fait que vous vous soyez fait piquer pas mal d'argent, et quelques autres déboires, je pense que ce séjour est plutôt positif.
_________________
Prélevons avec modération pour préserver nos pêches de demain.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
ALD



Inscrit le: 06 Déc 2011
Messages: 158
Localisation: Cerseuil (02)
Groupes d'utilisateurs: Aucun

MessagePosté le: Ven Mar 23, 2018 11:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Chouette récit et sacrées prises, ça ramène du soleil dans la grisaille de ma Picardie !

Par contre, pas cool pour les mésaventures, j'espère que ça ne vous a pas trop miné le séjour
_________________
Quand je vois ce que je vois et quand j'entends ce que je j'entends, ...
Je me dis que j'ai bien raison de penser ce que je pense
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mismette



Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 7417
Localisation: Vailly sur Aisne, Dpt Aisne
Groupes d'utilisateurs: 
[ Membre du Bureau ]

MessagePosté le: Sam Mar 24, 2018 8:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Comment continuer à pêcher la perche..!! Rolling Eyes Rolling Eyes magnifique! yep yep
_________________
Minnnnnnnnnnnnn dudddddddddddddd!!!!!!!!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hieire



Inscrit le: 09 Juil 2005
Messages: 2073

Groupes d'utilisateurs: Aucun

MessagePosté le: Sam Mar 24, 2018 12:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

mismette a écrit:
Comment continuer à pêcher la perche..!! Rolling Eyes Rolling Eyes magnifique! yep yep


C'est ce que je me suis dit hier ,en retrouvant ma petite rivière à truite,et finalement , 3 h aprés j'étais aussi heureux: 2 belles fario sauvages ( 27 et 28 ) et 2 grosses AEC de lacher ( 30 et 35 ) Laughing .
Les sensations sont pas les mêmes mais le bonheur oui
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mismette



Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 7417
Localisation: Vailly sur Aisne, Dpt Aisne
Groupes d'utilisateurs: 
[ Membre du Bureau ]

MessagePosté le: Sam Mar 24, 2018 6:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui c'est sur ça reste NOS poissons... mais niveau rendement et sensation, l'exo ça doit être qqchose! Cool Cool
_________________
Minnnnnnnnnnnnn dudddddddddddddd!!!!!!!!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hieire



Inscrit le: 09 Juil 2005
Messages: 2073

Groupes d'utilisateurs: Aucun

MessagePosté le: Mar Mar 27, 2018 9:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

pour ceux qui aiment les video,à voir en plein écran:

https://www.youtube.com/watch?v=bPPx66ZnJaI
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
seb80



Inscrit le: 16 Fév 2009
Messages: 599
Localisation: abbeville80
Groupes d'utilisateurs: Aucun

MessagePosté le: Mar Mar 27, 2018 1:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Shocked
quelles images,le pied total.......
comment tu as fait pour trouver une femme qui peche ?? le reve non ?
a+
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mismette



Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 7417
Localisation: Vailly sur Aisne, Dpt Aisne
Groupes d'utilisateurs: 
[ Membre du Bureau ]

MessagePosté le: Mar Mar 27, 2018 8:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

super partage!! grand merci!! yep yep
_________________
Minnnnnnnnnnnnn dudddddddddddddd!!!!!!!!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lewie



Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 712
Localisation: Montréal (Québec, Canada)
Groupes d'utilisateurs: Aucun

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2018 4:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Beau compte-rendu ! :)
_________________
Arrêtons de nous voiler la face. Les jeux vidéo rendent violent. Moi-même, depuis que j'ai joué à Mortal Kombat, je lance des boules de feu sur les gens en écoutant de la techno.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier



Inscrit le: 18 Déc 2004
Messages: 1365
Localisation: Sarrebourg - Moselle
Groupes d'utilisateurs: 
[ Adhérent 2015 ]

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2018 4:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens tout juste de regarder la vidéo pouce 2

C'est un autre style de pêche, mais ça doit être plaisant aussi Wink
_________________
Prélevons avec modération pour préserver nos pêches de demain.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Hieire



Inscrit le: 09 Juil 2005
Messages: 2073

Groupes d'utilisateurs: Aucun

MessagePosté le: Mer Mar 28, 2018 7:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Didier a écrit:
Je viens tout juste de regarder la vidéo pouce 2

C'est un autre style de pêche, mais ça doit être plaisant aussi Wink


Le gros problème,pour moi, de ces pêches éxotiques, c'est que tu es totalement dépendant du capitaine.
Ton action se limite à pécher ,tu n'a pas de mots à dire sur le coin, la dérive, la vitesse de traine ect.
Tu tiens la canne et c'est tout ,et encore il faut bien préciser les choses avec le capitaine car ils ont plus de client passif qu'actif ...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mahimahi



Inscrit le: 11 Juil 2006
Messages: 931
Localisation: Koutio, Nouvelle-Calédonie
Groupes d'utilisateurs: Aucun

MessagePosté le: Jeu Mar 29, 2018 9:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Excellent CR ! Merci (j'adore John Lee Hooker)

Jean-Paul
_________________
http://flyonly.free.fr (le site le ++ complet du Web)
http://boussac.online.fr/PecheSportive en NC
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Didier



Inscrit le: 18 Déc 2004
Messages: 1365
Localisation: Sarrebourg - Moselle
Groupes d'utilisateurs: 
[ Adhérent 2015 ]

MessagePosté le: Jeu Mar 29, 2018 1:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hieire a écrit:

Le gros problème,pour moi, de ces pêches éxotiques, c'est que tu es totalement dépendant du capitaine.
Ton action se limite à pécher ,tu n'a pas de mots à dire sur le coin, la dérive, la vitesse de traine ect.
Tu tiens la canne et c'est tout ,et encore il faut bien préciser les choses avec le capitaine car ils ont plus de client passif qu'actif ...

Actuellement, un de mes beaux frères est à la Réunion avec un de ses potes.
Il m'a envoyé quelques photos, mais malheureusement il ne veut pas qu'elles soient publiées sur Internet...

Il m'a raconté qu'ils louent le bateau à 2 (750€ la journée), et que tous les poissons attrapés son la propriété du capitaine.

Le principe à l'air de les satisfaire, et normalement ils vont y retourner en septembre prochain.

Bref, j'en saurais un peu plus quand ils seront rentrés.
_________________
Prélevons avec modération pour préserver nos pêches de demain.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
RAYMOND



Inscrit le: 05 Avr 2007
Messages: 470
Localisation: REIMS et CAVAN 2 semaines/an
Groupes d'utilisateurs: Aucun

MessagePosté le: Ven Mar 30, 2018 4:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Superbes images yep
_________________
Pour que le brochet vive, il faut le relacher !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Carnavenir Index du Forum -> Sorties Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Forum de l'association Carnavenir - Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloquées: 119820